Conditions

q

Une aventure extrâne !!

L'aventure à quatre pattes et à longues oreilles demande quelques consignes pour mieux se connaître et se comprendre.

Comment approcher un âne ?


L’âne est très obéissant, et surtout.... Très intelligent et astucieux. Il a donc besoin de comprendre ce que vous lui demandez et d'être rassuré. Parlez lui, « doucement », « va », « brave » ; félicitez-le « c’est bien », « bravo ». Mais surtout pensez à le cajoler, il adore les caresses (sur le museau, le cou, mais pas les oreilles) et les petites attentions « donnez-lui de l’herbe », « faites des pauses ».

Sécurité :


Le portage éventuel d'un enfant se fait sous l'entière responsabilité des adultes accompagnants, notre activité n'étant pas de l'équitation mais du portage... Le port du casque est obligatoire pour tous les enfants qui montent sur l'âne !

Quoi qu'il en soit personne ne doit être sur le dos de l’âne durant les 5 premières minutes, le temps que la confiance s'établisse, et que vous quittiez les animaux de la ferme.

Si votre enfant est sur le dos de l’âne, vous devez impérativement le descendre pour tout passage délicat et passage de ruisseaux.

La conduite


La longe sert à le guider et à freiner. Laissez du mou dans la corde, il comprend que vous menez la danse. Si l’âne avance trop vite, tirer la longe de côté, pour lui tourner la tête. Ainsi déséquilibrer il devra ralentir et s’arrêter.
Surtout au départ ne tirez pas mollement la longe, ne le laissez pas picorer à volonté une herbe après l'autre. Au début, soyez ferme car votre compagnon vous teste. S'il comprend qu'il peut vous faire tourner en bourrique… il va en profiter !!! Puis au bout de 5 minutes de votre initiative laissez le brouter. Ainsi votre compagnon a compris que vous meniez la promenade, en retour soyez magnanime, récompensez-le de caresse.

Votre âne n'avance pas !


C’est que quelque chose le préoccupe. Vérifiez autour de vous que rien ne l’inquiète, vérifiez que son bât ne le blesse pas ou ne tombe pas. Commencez toujours par appréhender la situation.
S'il n'y a rien c'est qu'il est vraiment têtu, prenez un bâton, agitez le derrière lui. Ainsi il va comprendre qui mène la promenade, ensuite toujours bien le récompenser par des caresses. Il y a toujours un juste milieu entre la carotte et le bâton.

Dans les passages délicats (étroits, pentus, passages d'eau)


Faites descendre votre enfant de l'âne, aucun enfant ne doit être sur son dos pour les passages délicats. Un adulte doit mener l’âne, avec la longe suffisamment souple pour le laisser libre de ses mouvements. Les ânes ont peur de l'eau ! Pour le rassurer, stimulez-le. Passez le ruisseau ou la flaque devant lui. Votre ami est fort intelligent, il appréhende le risque, et vous verrez, petit à petit, il avancera ou sautera.

Les rencontres


Votre compagnon a un caractère plutôt craintif, il peut craindre la rencontre avec des chiens, cheval ou poney. Surtout avec les chiens, l’âne peut être agressif : le taper avec ses antérieurs ou lui foncer dessus. Votre but, une fois la surprise passée, est de le réconforter, de le rassurer avec des caresses.

A votre retour

Merci de nous prévenir de votre retour, ne lui enlevez pas le bas nous nous en occupons. Vous pourrez le brosser pendant que nous lui donnerons du grain comme récompense. Attention ! pas trop ça le rendrait malade. Ensuite vous pouvez le ramener au pré avec ses comparses, et si votre âne est satisfait de votre partenariat, il peut vous proposer une pause photo sur le podium avec Patrik, la vedette d'Antoinette dans les Cévennes, qui a été tourné à la ferme des Cévennes. Une photo avec Patrik et Antoinette ne se refuse pas !!!


Vous voilà fin prêt...
Vous verrez nos compagnons sont adorables et votre promenade se passera bien. Bonne promenade ! P.S. Si avec chance vous vous perdez, faites confiance à l'âne pour rentrer. Sinon rassurez-vous, nous finirons par vous retrouver grâce au vol des vautours qui tournoierons à votre verticale après leur festin !